En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo_urep_07042020

UMR 0874 Ecosystème Prairial (UREP)

Pascal Carrère

pascal carrere

Ingénieur de Recherche en agro-écologie

Dr., HDR

pascal.carrere[at]inrae.fr

00 33 (0)4 43 76 16 04

Activité (mission)

Mon activité de recherche questionne la problématique de l’agroécologie des prairies, avec comme objectif de produire des éléments factuels permettant d’argumenter la notion de multi-performance économique, environnementale, sociale voire sanitaire des systèmes d’élevage à l’herbe. Après avoir travaillé sur le lien biodiversité-fonctionnement, je m’intéresse maintenant davantage au lien entre le fonctionnement des écosystèmes prairiaux et les services écosystémiques qu’ils sont susceptibles de rendre (approche à l’échelle parcellaire et intégration aux échelles supérieures de l’exploitation ou de petits territoires).

Cette mission de recherche finalisée vise à contribuer à la valorisation de la ressource herbagère produite par les prairies dans les systèmes d’élevage de moyenne montagne. Elle s’appuie sur des acquis académiques et empiriques. Au sein de collectifs pluri disciplinaires et pluri acteurs, mon rôle est de contribuer à la co-construction des problématiques des actions de recherche en formalisant les attentes des partenaires en questions de recherches. Dans le cadre de projets R&D, je propose des protocoles expérimentaux, des méthodes d’analyse des données et je co-construis avec les partenaires du développement des outils de transfert ou de formation permettant d’intégrer les connaissances acquises. L’objectif est de construire avec les acteurs de l’amont des solutions permettant de produire mieux, c’est-à-dire de façon plus efficiente, avec moins d’intrants et en mobilisant les interactions biotiques. Dans cette approche agroécologique, je souhaite favoriser la diversité biologique (taxonomique, fonctionnelle, interactions biotiques) afin de promouvoir un large éventail de services écosystémiques, et contribuer à la conservation de la biodiversité prairiale.

 

Mots clés : écologie végétale ; prairies ; recherches collaboratives ; biodiversité ; diversité ; systèmes d’élevage à l’herbe ; services écosystémiques

Projets

MP-Ecoserv Bise : Baisse d’Intrants et Services Ecosystémiques : quelle généricité des prédictions de l’agroécologie pour un gradient de systèmes de cultures et de contextes pédoclimatiques ? (Coord P.Carrère, mars 2016-fev 2019 ; co-coordinateurs J.Bloor et M.Hedde ; 8 unités INRA-CNRS partenaires). Ce projet a permis de tester la généricité des effets faibles-forts intrants sur la diversité verticale et in fine sur les services rendus par une gamme étendue d’agroécosystèmes allant des grandes cultures aux systèmes d’élevage herbager. Nous avons analysé l’impact des réseaux trophiques sur le fonctionenment des écosystèmes et leur capacité à rendre des services écosystémique, en testant l’hypothèse que la complexité des réseaux trophiques favorise le maintien de multiples fonctions et des services fournis par les agroécosystèmes à des niveaux élevés. Il s’appuie sur les 3 sites du dispositif ACBB, en mobilisant un système herbager (sites de Theix-Laqueuille), un système de polyculture-élevage (site de Lusignan) et un système grandes cultures (site de Mons) ; et en fournissant une animation transversale de la thématique biodiversité. Nous soulignons l’intérêt de la méthodologie utilisant l’ADN -environnemental (eDNA metabarcoding) pour identifier de manière simultanée et standardisée une large gamme de taxons, et apportent une preuve de concept de sa possible mobilisation dans des situations contrastées. Nos résultats confirment qu’une baisse d’intrants et d’intensification des pratiques semble être un levier prometteur pour promouvoir la multifonctionnalité au sein des agroécosystèmes, et favoriser la provision de services écosystémiques.

 

Le projet collaboratif AEOLE (Les prairies du Massif central, un Atout Economique pour cOnstruire des systèmes d’éLEvage performants -2016-2019) porte un enjeu de valorisation des produits et services issus des systèmes d’élevage à l’herbe pour assurer la durabilité de ces systèmes. Il se situe dans la droite ligne des projets CASDAR- Prairie AOP (2008-2012) et ATOUS (2014-2017). L’herbe, et par conséquent les prairies, portent une image positive et un ensemble de valeurs pour les consommateurs et assurent un lien entre le territoire et la typicité des produits en proposant aux filières des solutions pour valoriser la diversité des prairies du Massif central, et en faire un atout économique des exploitations herbagères. Sur la base d’une démarche participative, trois outils ont été coconstruits avec les acteurs du développement et des territoires. I) Une typologie multifonctionnelle des prairies destinée faire connaître pour faire reconnaître diversité des prairies du Massif central (68 types identifiés, 39 décrit sur le plan agro-écologique) ; ii) Un outil de diagnostic multifonctionnel de l’exploitation (Diam 2), qui se base sur la description du parcellaire afin d’évaluer la cohérence du système d’exploitation et iii) Un jeu pédagogique (Aeole-le-Jeu) pour une sensibilisation des acteurs, et leur permettre de mieux connaitre et appréhender les grands types de prairies naturelles du Massif central et accroître leur compréhension du fonctionnement des systèmes.

 

Mon réseau professionnel comprend des partenaires issus de l’enseignement (Lycées agricoles, Université Clermont Auvergne (née de la fusion des deux universités d’Auvergne et Blaise Pascal), Grand Etablissement VetAgro Sup), de la recherche (INRAE, CNRS, Universités), des instituts techniques (Institut de l’élevage), 7 chambres d’agriculture et de groupement professionnels (SIDAM), des acteurs de la filière Fromage-AOP Massif central, les parcs naturels régionaux (via l’IPAMAC) et les organismes de conservation de la nature (CBNMC et CEN).

 

Je suis membre du comité de pilotage et du Comité Scientifique et technique du Cluster Herbe (https://www.sidam-massifcentral.fr/cluster-herbe/).

Je suis responsable scientifique LIT EHM (Elevage à l’Herbe de Massif) dont l’ambition est de " Faire de l’élevage à l’herbe un levier de performance dans les territoires du Massif central", et ainsi de i) permettre la création de valeur ajoutée, ii) accroitre l’attractivité de nos territoires et iii) assurer la durabilité des élevages et des filières. Le LIT EHM vise à : identifier, faire émerger, accompagner et tester in situ des innovations impliquant directement des utilisateurs finaux.

Membre du comité éditorial de la Revue Fourrage

Membre des conseils scientifiques des conservatoires d’espace naturel Auvergne et Allier (CEN Auvergne et CEN Allier) ; du Parc Naturel régional des Volcans d’Auvergne (PNRVA) et du conservatoire botanique national Massif central (CBNMC).

MP_ECOSERV
Typologie
typo2

Pour télécharger les livrables du projet AEOLE : https://www.sidam-massifcentral.fr/developpement/aeole/

Publications / Productions

Carrère, P., Farruggia, A., Galliot, J-N., Hulin, S. (2018) Décrire et promouvoir la diversité prairiale dans les systèmes d’élevage herbagers. In Revue d’Auvergne, « L'agriculture entre plaine et montagne; d'hier à aujourd'hui », Edition Alliance Universitaire d’Auvergne, N°627-628 :415-420

Carrère, P., Le Hénaff, P-M., Veny, N. (2018). La diversité des prairies d’Auvergne In Revue d’Auvergne, « L'agriculture entre plaine et montagne ; d'hier à aujourd'hui », Eds Carrère P, Doreau M, Lesage V, Piquet A . Edition Alliance Universitaire d’Auvergne, N°627-628 :395-414

Galliot, J.-N., Hulin, S., Bonsacquet, E., Carrère, P. (2019) Apprécier les compromis entre services à travers la typologie multifonctionnelle des prairies du Massif central, Fourrages n°237, p. 67-74.

Hulin, S., Farruggia, A., Theau, J. P., Cayre, P., Pauthenet , Y., Arranz, J., Carrère, P. (2019). ATOUS-Vers une approche Territoriale de l’Autonomie Fourragère et des services rendus par les systèmes fourragers à dominante herbagère en production fromagère AOP de Montagne. Innovations Agronomiques, 71, 95-108.

Lochon, I., Carrère, P., Revaillot, S., Bloor, J. (2018). Interactive effects of liming and nitrogen management on carbon mineralization in grassland soils. Applied Soil Ecology, 130, 143-148. , DOI : 10.1016/j.apsoil.2018.06.010

Formation / Transfert

* Enseignement en formation initiale et professionnelle (Enseignement écologie prairiale en IUT Agronomie et Licence professionnelle UCA) ; Enseignement Master 2, responsable de module « analyse de données et « analyse de projet », encadrement de stagiares (du bac +2 à bac +5), Maître d’apprentissage (niveau Ingénieur), encadrement doctoral.

* Activité de médiation scientifique vers les publics techniques (coordination d’ouvrages) ou grand public.

  • Co-éditeur des N°627-628 de la Revue d’Auvergne (Carrère P., Doreau, M., Lesage, V., Piquet, A., Edition Alliance Universitaire d’Auvergne), consacré à L'agriculture entre plaine et montagne ; d'hier à aujourd'hui. 550 pages, 30 articles, 60 contributeurs.
  • Co-éditeur du numéro spécial 237 de la revue Fourrage consacré à « Agronomie et écologie : un duo gagnant pour comprendre et gérer les prairies ».
  • Commissaire de l’exposition Innov’Herbe, destinée à la communauté universitaire et scientifique du site clermontois, mais également ouverte au grand public. Elle vise à engager le public à un questionnement sur l’élevage, et de faire prendre conscience que les activités d’élevage sont intrinsèquement porteuses du concept de développement durable lorsqu’elles sont correctement raisonnées et développées en lien avec le potentiel du territoire qui les accueille. A travers 48 panneaux mobilisant des supports physiques et virtuels organisés en 8 pôles thématiques, sont abordées : le panorama régional de l’élevage, les éléments d’organisation des systèmes et des filières par le passé et aujourd’hui, la diversité des prairies et de la ressource herbagère, les services rendus à la société, et le rôle de l’éleveur en tant qu’acteur de ce système. De manière plus prospective elle interroge les évolutions probables en matière d’innovations techniques, numériques et organisationnelles, leurs conséquences sur le métier d’éleveur, mais également les nouvelles attentes sociétales ou les controverses qui constituent autant de défis pour ces activités. 1 catalogue de l’exposition (190 pages) a été réalisé et diffusé à 500 exemplaires