En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Nex-N-Mob

Nex-N-Mob
Investigation expérimentale du nexus nutrition-mobilité

Contact: Didier Rémond

CONTEXTE

 La perte de mobilité et le déclin cognitif sont les principales causes de la perte d’autonomie des individus, sujet particulièrement préoccupant dans le contexte du vieillissement. Le fait de préserver un appareil locomoteur actif aussi longtemps que possible a donc une influence majeure sur la santé et la qualité de la vie. C’est ainsi devenu une cible prioritaire pour que l’allongement de la durée de vie observé actuellement se fasse dans les meilleures conditions possibles, sans incapacités. Chaque composante de l’appareil locomoteur est affectée par le vieillissement. Le muscle, touché par la sarcopénie, perte progressive de masse et de fonctionnalité musculaire. L’os, avec l’ostéopénie définie comme une déminéralisation osseuse modérée, intermédiaire entre l’os normal et l’ostéoporose. Les articulations, avec l’apparition des maladies inflammatoires chroniques douloureuses.

La nutrition, l’activité physique et la prise en charge des douleurs chroniques sont les principaux leviers pour maintenir la fonctionnalité de l’appareil locomoteur. Les avancées dans la connaissance des mécanismes impliqués dans l’apparition de la sarcopénie, l’ostéopénie, l’inflammation et la douleur, permettent aujourd’hui de proposer des stratégies novatrices dans chacun de ces domaines. Cependant de nombreuses zones d’ombre demeurent dans cette connaissance, justifiant le recours à des modèles d’exploration de plus en plus sophistiqués (rongeurs génétiquement modifiés, imagerie moléculaire …). Même si la sarcopénie peut être décrite comme une érosion lente de la masse musculaire, on sait que ce processus n’est pas linéaire. Au cours du vieillissement il devient de plus en plus difficile de récupérer la masse musculaire perdue lors des états cataboliques (infections, immobilisations, …), et la succession d’états cataboliques va accélérer le processus d’érosion. Limiter la fonte musculaire lors de ces états est donc un enjeu majeur.

Au-delà des travaux de recherche sur l’appareil locomoteur sensu-stricto, il semble aujourd’hui que de nouveaux acteurs doivent être pris en compte dans l’étude du nexus nutrition-appareil locomoteur. En effet plusieurs articles suggèrent un rôle possible du microbiote intestinal dans l’évolution de la sarcopénie et de l’ostéopénie, et l’existence d’un axe intestin-muscle par lequel le microbiote pourrait agir comme médiateur de la relation nutrition-appareil locomoteur. Un des maillons explicatifs de cette relation pourrait être l’inflammation systémique. Enfin, il apparait clairement aujourd’hui que les altérations du métabolisme ostéo-musculaire ne suffisent pas pour expliquer en totalité le déclin de l’appareil locomoteur. En effet le métabolisme des autres organes, en diminuant la biodisponibilité de nutriments clés pour l’appareil locomoteur, ou en libérant des molécules impactant négativement son métabolisme, peut aggraver la fonte musculaire et la déminéralisation osseuse. L’intégration des métabolismes des principaux compartiments de l’organisme, dans différentes conditions d’alimentation et différentes situations physiopathologiques devient ainsi crucial pour l’élaboration de stratégies pharmaco/nutritionnelles correctives

 

OBJECTIFS

Le projet NexN-Mob poursuit un double objectif, pleinement en accord avec la stratégie du projet CAP20-25, 1/ la mise en place d’une nouvelle plateforme d’étude in vivo des métabolismes en lien avec la fonction locomotrice, et 2/ l’exploration de nouveau concepts dans la prévention et la prise en charge des troubles locomoteurs associés au vieillissement.

Le projet scientifique repose sur 3 axes de recherches, auxquels seront adossées 3 allocations de recherches. En termes de résultats, l’axe 1 apportera des connaissances sur le métabolisme intra-organe (muscle, viscères) et les régulations inter-organe, lors d’états cataboliques, afin d’optimiser la mise en place de stratégies pharmaco/nutritionnelles permettant de préserver le tissu musculaire. L’axe 2 apportera de nouvelles connaissances sur le rôle du microbiote dans l’homéostasie intestinale et ses répercussions au niveau du système nerveux central, et in fine sur le bien-être et l’activité spontanée. L’axe 3 quant à lui apportera des connaissances sur le rôle du microbiote intestinal dans le développement des troubles musculaires, en investiguant plus particulièrement le rôle de l’inflammation systémique à bas bruit.

 

Allocation doctorale : Dérégulation de la prise alimentaire au cours des états cataboliques : rôle de la signalisation eIF2a/ATF4 (UNH-Proteostasis)

Allocation doctorale : Etude des perturbations du microbiote intestinal en cas d’infection par des Entérobactéries : Conséquences sur le comportement et le bien-être (NeuroDOL / M2iSH)

Allocation Post-Doctorale : Fatigue et fonte musculaire : Le tryptophane et ses métabolites endogènes et microbiens seraient-il la clé ? (UNH-iMPROVINg / MEDIS)

 

Le projet est l’occasion de déployer sur le site Clermontois une nouvelle infrastructure dédiée à l’investigation in vivo du métabolisme. Celle-ci comprendra une animalerie pour rongeur avec un module EOPS (Exempt d’Organisme Pathogène Spécifique), pour permettre la production ou l’importation de modèles de souris knock-in, knock-out ou transgénique dans de bonnes conditions, associé à un module standard permettant d’effectuer des interventions nutritionnelles à long terme, sur des rongeurs en cours de vieillissements (qu’ils soient génétiquement modifiés ou non). Elle comprendra également le développement d’une animalerie pour miniporcs, qui couplée à une salle de chirurgie déjà existante permettra d’appréhender le métabolisme des différents organes en mesurant les flux de nutriments entrant et sortant de façon dynamique, dans différentes situations physiopathologiques, en associant interventions nutritionnels et activité physique. Ce dispositif complètera la Plateforme d’Exploration du Métabolisme (plateforme de spectrométrie de masse, membre du réseau national MetaboHub).

 

COLLABORATIONS

UMR1019 INRAE-UCA UNH (Unité de Nutrition Humaine)

UMR 454 INRAE-UCA MEDIS (Microbiologie, Environnement Digestif et Santé)

UMR 1107 INSERM/UCA NeuroDOL

UMR 1071 INSERM/UCA M2iSH (Microbes Intestin Inflammation et Susceptibilité de l'Hôte)

Logo FEDER horizontal