En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Qualiment logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

P-PROBS

P-PROBS
Valoriser les protéines végétales dans des mélanges protéiques de forte qualité nutritionnelle pour des populations ciblées. Preuve de concept avec un produit destiné à prévenir les dysfonctionnements métaboliques chez les personnes âgées
 Coordinateur: Didier Rémond (Equipe Improving)

Contexte:

Face à l'augmentation de la population mondiale et à l'augmentation du niveau de vie dans les pays en développement, la pression croissante exercée sur le marché mondial des protéines, conjuguée à la volonté de développer des systèmes alimentaires plus durables, pousse l'agroalimentaire à diversifier ses sources d'approvisionnement en protéines. Une attention de plus en plus grande est accordée aux plantes, qui peuvent être produites en grande quantité et dans des conditions de culture très variées. De plus, pour les plantes cultivées, la fraction protéique est souvent un co-produit de l'extraction de l'huile ou de l'amidon, qui est pour le moment principalement utilisée dans l'alimentation animale. L'une des principales limites à l'utilisation de protéines végétales dans l'alimentation humaine est la faible valeur nutritionnelle qui leur est généralement attribuée, d'une part en raison de leur composition en acides aminés essentiels, souvent déséquilibrée par rapport aux besoins de l'homme, et d'autre part en raison de leur digestibilité, généralement inférieure à celle des protéines animales. Cependant, en «craquant» des produits végétaux et en recombinant des protéines végétales de types différents (globulines / albumine / gluténines) et origines (céréales / légumineuses / oléagineux), il doit être possible de former des mélanges ayant une composition en acides aminés appropriée pour être incorporée dans des matrices alimentaires assurant une bonne biodisponibilité de ces acides aminés. Pour un nombre croissant de ressources végétales (oléagineux, graines protéinées, céréales ...), des processus d'extraction et de fractionnement de protéines, développés à l'échelle du laboratoire, sont actuellement en cours de transposition industrielle. . La valorisation de ces extraits de protéines dans la nutrition humaine est donc devenue un élément clé de la capitalisation de ces acquis. Le potentiel nutritionnel élevé des mélanges de protéines végétales est clairement démontré, mais cela ouvrirait la porte à des innovations agro-industrielles, avec le développement de nouveaux produits adaptés aux besoins spécifiques des consommateurs ciblés.

Objectif:

L'ambition du projet P-Probs sera de développer un mélange de protéines végétales de qualité nutritionnelle optimisée pour ralentir le développement de la sarcopénie (atrophie musculaire liée à l'âge) et du risque cardiométabolique (un ensemble de facteurs de risque, notamment l'inflammation systémique et vasculaire) chez les personnes âgées. Dans ce contexte, trois acides aminés semblent jouer un rôle majeur: la leucine, qui stimule la synthèse des protéines musculaires; l'arginine, qui affecte la fonction endothéliale vasculaire et module potentiellement l'infusion nutritive du muscle; la cystéine, qui aide à lutter contre le stress oxydatif par la synthèse du glutathion. L'objectif sera de formuler un mélange de protéines végétales assurant un bon équilibre d'acides aminés essentiels, une teneur élevée en leucine, arginine et cystéine, une digestibilité élevée et un bénéfice prouvé pour la santé de la population cible. Une étude à long terme sur un modèle de rongeur testera l'efficacité du mélange de protéines proposé pour maintenir la masse musculaire et atténuer le développement d'une dérégulation métabolique associée au vieillissement. En parallèle, un «prototype» d'aliment à base du mélange de protéines sera produit et testé dans le cadre de deux essais cliniques pour sa capacité à stimuler l'anabolisme postprandial des protéines, tout en réduisant l'inflammation postprandiale à faible niveau et le dysfonctionnement de l'endothélium vasculaire. chez les personnes âgées.

Partenaires

Pour atteindre ses objectifs, le projet P-Probs réunit des nutritionnistes et deux groupes agro-industriels internationaux spécialisés dans la transformation de matières premières végétales et dans la fabrication d'aliments.

INRA/UCA-UNH (coordination), INRA/AgroParisTech-PNCA, Tereos Starch & Sweeteners Europe, General Mills-Yoplait