En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Qualiment logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

CarbOptiMus

CarbOptiMus
.
CARBOPTIMUS

Optimisation de la préservation de la masse musculaire et/ou de sa récupération par une approche de chrono-nutrition protéino-énergétique dissociée des repas.

Cas modèle : Personne âgée fragilisée

                                                                                      

                 

Projet en collaboration avec le CHU de saint-Etienne et les EHPAD de la mutualité de la Loire.

Nutravita, Céréales Vallée,  Terralia

Coordinateurs du projet: S. Polakof,  D. Dardevet  et D. Béchet 

Contexte           

La résolution des problèmes liés au vieillissement sera l'un des enjeux importants de la recherche en nutrition humaine au cours des prochaines décennies. Dans la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes, 25% de la population est âgée de 60 ans ou plus. Le nombre de personnes âgées potentiellement dépendantes risque d’augmenter, pour atteindre 30% de la population à l’horizon 2030.

L'un des éléments qui explique ce phénomène est la perte de masse et de fonction musculaire survenant à partir de la cinquième décennie chez l’Homme. La fonte musculaire a une origine multifactorielle incluant la diminution de l’activité physique, la malnutrition/dénutrition et les pertes de capacités de récupération musculaire post-incident de vie. Parmi les stratégies testées comme pertinentes pour améliorer la fabrication de protéines et donc de muscle, se trouve la supplémentation des repas en lactosérum (protéines rapides du lait). Cependant cette stratégie ne semble pas suffisante pour éviter la fonte musculaire et elle doit être associée par une action complémentaire. En effet, la dégradation des protéines musculaires s’opère également pendant les périodes de jeûne nocturne de manière à fournir des acides aminés à des fins énergétiques et produire ainsi du glucose. La préservation du bénéfice de l’apport en lactosérum lors des repas pourrait être donc optimisée en réduisant l’utilisation des protéines musculaires à des fins énergétiques au cours de la nuit.

Objectif

Le projet CarbOptiMus est donc une « preuve de concept » qui consiste à vérifier si une chrononutrition protéino-énergétique permettrait d’optimiser la préservation de masse maigre et musculaire dans des situations de fonte musculaire et de récupération chez la personne âgée fragilisée en institution. Le projet consiste à étudier pendant 3 mois : 1 groupe témoin, 1 groupe avec supplémentation en lactosérum à midi, et 1 groupe avec supplémentation en lactosérum à midi et un bolus énergétique avant le coucher. Les mesures envisagées incluent un suivi du poids et de la composition corporelle, le statut nutritionnel et la fonctionnalité musculaire, ainsi que des analyses mécanistiques par des approches « omiques » non-invasives (fluides et cellules circulantes). Le caractère innovant repose sur le couplage de l’optimisation de l’anabolisme protéique musculaire lors du repas de midi avec l’effet protecteur du bolus énergétique sur la perte de protéines et de muscles pendant la nuit. Cette stratégie de chrono-nutrition protéino-énergétique n’a à notre connaissance jamais été testée.

Consortium

Le consortium CarbOptiMus est composé de chercheurs présentant une expertise et savoir-faire reconnus dans le domaine de la nutrition (Unité de Nutrition Humaine, INRA Clermont-Ferrand) et la recherche translationnelle chez la personne âgée (CHU St-Etienne). Le projet a été également labélisé par le Pôle de compétitivité Térralia et soutenu par le cluster d’excellence en alimentation-nutrition-santé Nutrativa et le Pôle de compétitivité Céréales Vallée, ainsi que par plusieurs acteurs socio-économiques de la nouvelle région AuRA.

Impact et retombées attendues

L’impact et les retombées du projet peuvent se décliner en 3 parties :

1)  Le développement d’une offre alimentaire destinée aux personnes âgées fragiles, adaptée à leurs besoins et basée sur une matrice qui permettra une alimentation orale naturelle et ciblée pour réduire les conséquences métaboliques des périodes de jeûnes trop prolongés constatés souvent en institution gériatrique.

2)  Le développement d’un outil diagnostic précoce sur une simple prise de sang ou d’urine. Celui-ci permettrait de façon rapide, économique et personnalisable de suivre l’évolution favorable de l’état de santé et du recul de l’état de dénutrition des personnes âgées grâce aux biomarqueurs identifiés lors de notre approche de type « omique ».

3)  L’impact sur les acteurs économiques, incluant l’utilisation des matrices naturelles et « santé » pour véhiculer le bolus énergétique, l’optimisation de la nutrition en institution, l’élaboration de nouveaux produits alimentaires enrichis en lactosérum et/ou maltodextrine pour populations ciblées et spécifiques, la valorisation de sous-produits comme le lactosérum en Nutrition Humaine et l’optimisation de telles matrices pour les personnes âgées selon leur état de santé et fragilité.