En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Qualiment logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Lydie COMBARET

 

Combaret Lydie

ORCID : 0000-0001-6550-8700

Tel : +33(0) 73 62 48 24

email: lydie.combaret[at]inra.fr

 

Comprendre les mécanismes responsables de l’atrophie musculaire lors de situations cataboliques pour mieux la limiter

Le muscle squelettique est le principal réservoir d’acides aminés que l’organisme peut mobiliser lors de situations cataboliques pour assurer un certain nombre de fonctions (e.g. réponse immunitaire et inflammatoire, production d’énergie, synthèse protéique de certains organes vitaux…). Cependant, outre ses fonctions primordiales, si cette mobilisation d’acides aminés par le muscle perdure et devient trop importante, une atrophie musculaire, c’est-à-dire une perte de masse et de force musculaire s’installe. Les conséquences incluent un affaiblissement des individus, pouvant aller jusqu’à l’alitement, une moindre réponse aux traitements mis en place, une augmentation des risques de chutes et de fractures, et par conséquent une détérioration de l’autonomie et de la qualité de vie. De plus, la diminution d’activité physique (voire l’inactivité physique) associée à la fonte musculaire contribue par elle-même à exacerber l’atrophie musculaire induite par la situation catabolique initiale.

Malgré ce contexte, il n’existe pas de stratégie d’intervention préventive ou thérapeutique permettant de prévenir ou de contrecarrer l’atrophie musculaire associée aux situations cataboliques. Il est donc primordial de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans l’atrophie musculaire afin de proposer des stratégies efficaces pour limiter la fonte musculaire d’une part et d’accélérer la récupération d’autre part.

  • Mécanismes impliqués dans l’atrophie musculaire lors de l’inactivité physique
    Nous focalisons nos travaux sur le rôle des systèmes protéolytiques ubiquitine-protéasome et autophagie-lysosomal majoritairement impliqués dans la dégradation des protéines contractiles majeures et dans le contrôle de la masse musculaire respectivement. Nos travaux ont contribué à démontrer leur importance lors de l’atrophie induite par l’inactivité physique grâce à l’utilisation de modèles d’immobilisation et de suspension par le train arrière pour simuler la microgravité chez la souris ou le rat. Nos travaux insistent également sur l’importance d’étudier les adaptations musculaires au cours de l’inactivité physique dans différents types de muscle, de même qu’en fonction de la position dans laquelle ils sont immobilisés. Les mécanismes permettant le maintien de l’homéostasie mitochondriale en réponse à une situation catabolique font actuellement l’objet d’études, notamment par rapport aux systèmes d’adressage des mitochondries anormales/endommagées vers l’autophagie pour leur élimination.

  • Stratégies pour préserver la masse musculaire pendant les situations cataboliques
    L’identification de stratégies d’intérêt pour prévenir ou contrecarrer les fontes protéiques musculaires lors de situations cataboliques est basée sur l’identification des mécanismes conduisant à l’atrophie musculaire. Nous avons mis en évidence l'effet bénéfiques de certaines stratégies nutritionnelles (anti-oxydants, omégas 3) et étudions l'impact de certaines stratégies pharmacologiques.
    Les situations cataboliques physiologiques comme le vieillissement ou pathologiques comme dans certains cancers, le sepsis ou l’immobilisation par plâtrage sont souvent associées à une augmentation du stress oxydant et/ou une inflammation. Ceci a pour conséquence d’entraîner un déséquilibre de la balance protéolyse/synthèse protéique et donc de contribuer à l’atrophie musculaire. Nous avons d’ores et déjà montré l’intérêt d’utiliser des supplémentations en antioxydants pour accélérer la récupération musculaire suite à une immobilisation.
    Nos objectifs sont également de définir des stratégies préventives en vue de permettre une meilleure adaptation du muscle squelettique lorsque la situation catabolique survient. Par exemple, l’utilisation de supplémentations en acides gras polyinsaturés de type n-3 a permis d’augmenter les réserves énergétiques intramusculaire qui ont ensuite été efficacement mobilisées par le muscle lors d’une situation catabolique induite tout en préservant la masse musculaire. Enfin, nos travaux s’orientent également vers des prises en charge multimodales intégrant notamment la composante activité physique en amont d’une situation catabolique induite. D'autres approches de pré-conditionnement pharmacologique visant certaines voies de signalisation sont à l'étude.
    Nous accordons également beaucoup d’importance à décrypter les mécanismes fins à l’origine des effets bénéfiques observés grâce à l’utilisation d’une stratégie donnée de façon à proposer de façon encore plus ciblée des stratégies potentiellement efficaces pour prévenir et/ou contrecarrer les fontes musculaires et pour accélérer la récupération qui s’ensuit.

retour

PUBLICATIONS

Lire la suite

Biography & CV

Lire la suite