En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Dr Séphane WALRAND

Activités

Email: contact
Tél: +33(0)4 73 60 82 76

Stéphane Walrand

La sarcopénie correspond au déclin de la masse et des fonctions musculaires squelettiques avec l’âge. La perte musculaire s’accompagne d’une réduction de la force et, par conséquent, participe à la perte de mobilité et d’autonomie et au risque élevé de chute chez le sujet âgé. Le muscle est un réservoir d’acides aminés mobilisables en situation de besoin. De fait, la sarcopénie contribue à réduire les capacités de l’organisme âgé à répondre à un stress environnemental (infection bactérienne, inflammation,…). La perte musculaire liée à l’âge participe également à la réduction de l’activité physique et donc au développement de l’obésité, de l’insulino-résistance et de l’ostéoporose.

La sarcopénie résulte d’une perte protéique nette et donc d’un déséquilibre entre la synthèse et la dégradation protéique musculaire. En particulier, il semblerait qu’une résistance à certains facteurs anaboliques apparaisse, en particulier une résistance à la stimulation de la synthèse protéique musculaire par la prise du repas. Physiologiquement, lors des périodes postabsorptives, le bilan entre synthèse et dégradation protéique est négatif et engendre une perte de protéines compensée par un gain protéique en réponse à l’apport alimentaire (périodes d’anabolisme caractérisées par un bilan entre synthèse et dégradation protéique positif). Cette alternance entre phases de catabolisme et phases d’anabolisme permet le maintien de l’homéostasie protéique. Or, chez le sujet âgé, la réduction de la masse protéique musculaire avec l’âge résulte d’un déséquilibre entre synthèse et dégradation protéique qui pourrait s’instaurer en particulier en phase postprandiale. Le gain protéique à la suite du repas ne compenserait plus les pertes de la période de jeûne et ce déséquilibre permanent aboutirait finalement à une perte progressive quantitative et qualitative de protéines

Activités de Recherche

L’objectif est d’étudier les effets de l’alimentation sur le métabolisme protéino-énergétique et les capacités fonctionnelles (contractiles et métaboliques) du muscle squelettique au cours du vieillissement. En complément de l’apport protéique alimentaire, régulateur central de ce métabolisme, je m’intéresse à l’environnement matriciel, c'est-à-dire aux effets potentiellement permissifs ou freinateurs des nutriments accompagnant les protéines alimentaires. En effet, jusqu’à très récemment, les scientifiques considéraient que l’anabolisme protéique de la phase postprandiale était régulé essentiellement par les acides aminés. De nouvelles études cliniques et pré-cliniques ont néanmoins montré qu’en dehors de l’apport protéique, d’autres nutriments participent spécifiquement, ou de concert avec les acides aminés, à la régulation positive (vitamine D, oléate, acides gras polyinsaturés oméga-3) ou négative (palmitate) de l’anabolisme protéique musculaire. Il est à noter que le vieillissement semble s’accompagner d’une dérégulation des capacités d’adaptation musculaire à ces nutriments signaux, expliquant pour partie le développement de la sarcopénie du sujet âgé. Mes travaux actuels et futurs s’intéressent donc à la qualité des protéines alimentaires couplée à l’action des nutriments régulateurs de l’anabolisme protéique. Ils se focalisent sur des matrices alimentaires favorables à l’anabolisme protéique musculaire. Dans ce contexte, même si l’intérêt des produits animaux est reconnu, une place nouvelle doit être définie pour les produits d’origine végétale considérant leurs caractéristiques nutritionnelles et leur durabilité. Par conséquent, l’intérêt de certains produits végétaux riches en protéines protéines (légumineuses, céréales) et de différents procédés de transformation (inclusion dans des pâtes alimentaires, dans des produits laitiers…) sur le maintien de la masse et des fonctions musculaires au cours du vieillissement est actuellement évalué.

Publications

  • Walrand S, Gryson C, Salles J, Giraudet C, Migné C, Bonhomme C, Le Ruyet P, Boirie Y. Fast-digestive protein supplement for ten days overcomes muscle anabolic resistance in healthy elderly men. Clin Nutr. 2015 May 8. In press.
  • Gryson C, Ratel S, Rance M, Penando S, Bonhomme C, Le Ruyet P, Duclos M, Boirie Y, Walrand S. Four-month course of soluble milk proteins interacts with exercise to improve muscle strength and delay fatigue in elderly subjects. J Am Med Dir Assoc. 2014 Dec;15(12):958.e1-9.
  • Tardif N, Salles J, Guillet C, Tordjman J, Reggio S, Landrier JF, Giraudet C, Patrac V, Bertrand-Michel J, Migne C, Collin ML, Chardigny JM, Boirie Y, Walrand S. Muscle ectopic fat deposition contributes to anabolic resistance in obese sarcopenic old rats through eIF2α activation. Aging Cell. 2014 Dec;13(6):1001-11.
  • Walrand S, Short KR, Heemstra LA, Novak CM, Levine JA, Coenen-Schimke JM, Nair KS. Altered regulation of energy homeostasis in older rats in response to thyroid hormone administration. FASEB J. 2014 Mar;28(3):1499-510.
  • Salles J, Chanet A, Giraudet C, Patrac V, Pierre P, Jourdan M, Luiking YC, Verlaan S, Migné C, Boirie Y, Walrand S. 1,25(OH)2-vitamin D3 enhances the stimulating effect of leucine and insulin on protein synthesis rate through Akt/PKB and mTOR mediated pathways in murine C2C12 skeletal myotubes. Mol Nutr Food Res. 2013 Dec;57(12):2137-46.
  • Salles J, Tardif N, Landrier JF, Mothe-Satney I, Guillet C, Boue-Vaysse C, Combaret L, Giraudet C, Patrac V, Bertrand-Michel J, Denis P, Chardigny JM, Boirie Y, Walrand S. TNFα gene knockout differentially affects lipid deposition in liver and skeletal muscle of high-fat-diet mice. J Nutr Biochem. 2012 Dec;23(12):1685-93.

Parcours et Elements de CV

Diplômes:
-Thèse d'Université, Spécialité Recherche Clinique, Innovation Technologique et Santé Publique, Mention Nutrition, Paris 5 (2000)
-Stages post-doctoraux :
    Laboratoire d'Endocrinologie Moléculaire, Bratislava, République Slovaque (2002)
    Unité de Recherche en Endocrinologie, Mayo Clinic, Rochester, MN, États-Unis (2004-2005)
-Habilitation à la manipulation (2002) et à la chirurgie (2008) sur animaux vivants
-Habilitation à diriger des recherches (2004)

Activité d'expertise:
-Membre du Conseil Scientifique de la Société française de Nutrition Clinique et Métabolismes (SFNEP, depuis 2011)
-Expert à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES, depuis 2012)

Relecture de 125 articles pour des journaux scientifiques internationaux depuis 2000

Publications:
-Auteur et co-auteur de 70 articles originaux, 15 revues générales, 10 chapitres de livres, 2 brevets, 125 communications dans des congrès nationaux et internationaux
-30 conférences invitées

Expérience d'enseignement et d'encadrement d'étudiants:
-Cours magistraux en nutrition humaine et métabolismes (Master, 20h/an depuis 2000)
-Encadrement de 16 étudiants (Master2 et doctorants)

Coordination de contrats:
Coordonnateur ou co-coordonnateur de programmes de recherche soutenus par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), l'INSERM, l'Union Européenne ou des