En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Comprendre les causes de variations interindividuelles dans la réponse à la consommation de bioactifs végétaux pour optimiser les effets santé des produits végétaux

Causes des variations interindividuelles dans les effets santé  des bioactifs végétaux
.

Contexte et enjeux :

Il est bien démontré qu’une alimentation riche en produits végétaux est  plutôt favorable à une bonne  santé. Une des raisons qui l’explique est leur richesse en une diversité de composés bioactifs, notamment polyphénols, caroténoïdes, glucosinolates et phytostérols. La preuve de leur rôle dans les effets protecteurs s’appuie sur le large spectre de leurs activités biologiques in-vivo et sur des données épidémiologiques nombreuses et solides montrant qu’une augmentation de leur niveau de consommation réduit l’incidence des pathologies chroniques, notamment celles des maladies cardiométaboliques, regroupant les maladies cardiovasculaires, le syndrome métabolique, l’obésité et le diabète de type-2. Cependant certaines études d’intervention nutritionnelles chez l’homme avec des composés isolés ou bien avec leurs aliments sources ont révélé que selon les personnes, il pouvait exister des différences de réponse à leur consommation, c’est à dire que l’impact sur les biomarqueurs associés au risque cardiométabolique pouvait être variable. Ces observations suggèrent que certains pourrait tirer plus de bénéfices que d’autres à augmenter leur niveau de consommation en produits végétaux en général ou bien en certaines catégories d’aliments en particulier. Dans l’objectif de pouvoir élaborer de nouvelles recommandations nutritionnelles adaptées à chacun pour un bénéfice santé optimal pour tous, il est important d’analyser finement cette variabilité de réponse entre individus à la consommation de bioactifs végétaux et d’identifier les facteurs qui en sont responsables. Cependant cette question n’a encore pas (ou très peu) été abordée au travers de recherches spécifiques et pour l’appréhender dans toutes ses dimensions il est crucial de rassembler des compétences dans différentes disciplines. C’est sur la base de ce constat et pour attendre l’objectif visé que le réseau d’experts Européens COST POSITIVe (constitué de spécialistes en nutrition et bioactifs végétaux, science des aliments, recherche clinique,  génétique, microbiote intestinal, nutrigénomique, biologie moléculaire, bioinformatique) a été créé. Pendant 4 années, les membres de ce réseau (300 partenaires issus de 70 universités ou instituts de recherches dans 32 pays) ont travaillé en étroite collaboration pour analyser et intégrer toutes les données existantes de la littérature scientifique afin (1) d’évaluer le niveau de variation pour les familles majeures de bioactifs végétaux de notre alimentation, (2) d’identifier les principaux facteurs responsables de la variabilité inter-individuelle dans la biodisponibilité (niveau de présence dans l’organisme après absorption) et la réponse biologique à leur consommation, et (3) de mettre en évidence les lacunes en matière de connaissances et définir les besoins en terme de recherches futures.

Résultats :

Les travaux du réseau scientifique POSITIVe ont clairement mis en évidence que la variabilité des réponses aux interventions avec des bioactifs végétaux ou bien aliments riches en bioactifs existe mais qu’elle n'est généralement pas prise en compte dans les études cliniques. En effet, les résultats présentés sont statistiquement moyennés pour évaluer l’impact sur l'ensemble de la population de l’étude et les données individuelles ne sont pas rapportées.

Une partie importante de cette variabilité semble provenir des différences dans leur niveau de biodisponibilité principalement dues à de la variabilité génétique dans les systèmes de transports et enzymes qui contrôlent l’absorption et les voies de métabolisation et aussi à des variations de la composition et de la fonctionnalité du microbiote intestinal. En effet, le microbiote intestinal est un acteur clé de la biotransformation des bioactifs pour générer des métabolites qui seront ensuite absorbés. Par contre les données existantes sont encore insuffisantes pour caractériser l’impact d’autres facteurs potentiels de variabilité (sexe, âge, ethnicité, statut physiopathologique) sur la  biodisponibilité.

Il peut aussi exister des cas de variabilité de la réponse biologique à la consommation de bioactifs végétaux non liées à la biodisponibilité. Pour aborder ces aspects,  POSITIVe a réalisé une série de méta-analyses (méthode systématique qui compile et analyse les résultats de différentes études) à partir des études cliniques publiées évaluant l’impact des bioactifs majeurs de l’alimentation sur des biomarqueurs reconnus du risque cardiométabolique et pour chacune a fait des analyses en sous-groupes (selon âge, sexe, IMC, style de vie, état de santé …) pour identifier des groupes de population qui pourraient répondre différemment. Les résultats suggèrent que les personnes en surpoids ou les sujets à risque de maladie pourrait constituer des groupes de population qui bénéficieraient plus de la consommation de bioactifs. Cependant cela doit être confirmer dans des études dédiées.

Par ailleurs, les travaux de POSITIVe ont permis de faire une analyse critique des connaissances disponibles et de leurs limites et aussi de proposer toute une série de recommandations, d’approches et d’outils afin de mieux saisir à l’avenir la variabilité interindividuelle en réponse à la consommation des bioactifs végétaux à partir des études réalisées chez l’homme.

Perspectives :

Sur la base des découvertes du réseau POSITIVe et des recommandations qu’il propose pour mieux saisir toutes les composantes de la variabilité interindividuelle dans les futures études, des avancées significatives seront faites dans la maitrise des facteurs qui régissent cette variabilité et donc dans l’identification des groupes de populations qui pourront tirer bénéfice d’une augmentation de la consommation des diverses familles de bioactifs végétaux. Ces recherches fourniront les bases scientifiques sur lesquelles appuyer le développement de nouveaux aliments fonctionnels ou l’optimisation d’aliments traditionnels avec un impact santé accrus pour certains groupes de consommateurs. Elles permettront aussi d’affiner les recommandations pour certains aliments particulièrement riches en des bioactifs spécifiques et d’élaborer des conseils de santé publique ciblant des populations particulières afin d’être plus efficace dans la prévention nutritionnelle des maladies cardiométaboliques.

 

Valorisation :

20 publications (article de prise de position , revues systématiques, méta-analyses)

Les articles publiés sont en open access et accessibles depuis le site web de POSITIVe :  https://www6.inra.fr/cost-positive

Organisation de 4 workshops/conférences scientifiques

4 Conférences invitées dans congrès internationaux : IUFost, Novembre 2018, Mumbaï, Inde ; Spring Conference of Nutrition Society, avril 2019, Dundee, UK ; 13th SLACA, nov 2019, Campinas Brésil ; 9th ICPH, Nov 2019, Kobé, Japon