En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo UCA

UMR PIAF

UMR PIAF

Thèses PIAF

Sujets de thèse 2022 :

L’Ecole Doctorale des Sciences de la Vie, Santé, Agronomie, Environnement ouvre des sujets de thèse au concours 2022. L'ensemble des sujets, ainsi que les modalités du concours se trouvent sur le site de l'école doctorale.

 

Le PIAF a 4 sujets de recherches retenus pour 2022 :

  • Modélisation des effets de la structure du couvert arboré sur la disponibilité en eau, en éléments minéraux et le microclimat.

Contacts : philippe.malagoli@uca.fr, philippe.balandier@inrae.fr, marc.saudreau@inrae.fr

La structure du couvert arboré a une nette influence sur la disponibilité des ressources (lumière, eau, azote) au sein des écosystèmes arborés naturels ou cultivés. Cette structure induit des propriétés émergentes météorologiques et microclimatiques qui peuvent influencer les interactions fonctionnelles entre les différentes strates végétales les composant (Gaudio et al., 2017). Pour optimiser et prédire l’évolution de différents services écosystémiques de ces écosystèmes (microclimat, production, efficience d’utilisation des ressources), il est nécessaire de prendre en compte les interactions multistrates. L’hypothèse testée serait qu’il existe une (des) structure(s) arborée(s) (ni trop ouvertes, ni trop fermées, étagées) qui permettent d’optimiser ces différentes fonctions sous différentes hypothèses de forçage climatique. L’idée est, sur la base d’une ou deux études de cas sur le terrain, de paramétrer et valider un modèle afin de tester in silico l’effet de différentes structures arborées de complexité croissante. La thèse reposera sur la plateforme de modélisation Capsis, déjà utilisée par l’équipe et dans laquelle des modèles multistrates candidats existent déjà mais qui nécessiteront des développements.

Gaudio N, Gendre X, Saudreau M, Seigner V, Balandier P. 2017. Agricultural and Forest Meteorology, 237–238: 71-79.

 

 

  • Etude de la dynamique de la réponse transcriptionnelle et post-transcriptionnelle du Peuplier noir à une carence hydrique

Contacts : philippe.label@inrae.fr, aurelie.gousset@uca.fr, Boris.FUMANAL@uca.fr

Les modélisations des changements climatiques à venir prédisent un réchauffement global en Europe occidentale associé à une augmentation de la fréquence et de la sévérité d’événements climatiques extrêmes. Dans ce contexte, l'exploration de la réponse des végétaux face à la carence hydrique prend toute son importance en termes de maintien de production voire de survie des individus dans leur aire naturelle.

Le peuplier noir, est un modèle d’étude des végétaux ligneux par la communauté scientifique (croissance rapide, génome séquencé et annoté, etc.). Une première étude réalisée à l’UMR PIAF sur différents génotypes de peupliers noirs contrastés (stratégie tolérante ou évitante) a permis d’identifier et d’analyser le rôle de la plasticité physiologique en lien avec leur stratégie de réponse à la sécheresse. L’objectif de cette thèse est de mettre en évidence le réseau de régulation des gènes transcrits impliqués dans la réponse du peuplier noir à la sécheresse. Pour cela, une analyse transcriptomique des ARN et microARN en cinétique sera réalisée sur des feuilles de peupliers noirs de stratégies contrastées soumis à une carence hydrique progressive. Une attention particulière sera portée au réseau de régulation des gènes codant les aquaporines et à la localisation tissulaire de l’expression des gènes candidats. Cette étude permettra in fine de décrypter les mécanismes moléculaires clés de la réponse des arbres à la sécheresse.

Garavillon-Tournayre et al. 2018. Integrated drought responses of black poplar: How important is phenotypic plasticity? Physiol. Plant. 163(1):30-44

 

  • Elucider les processus de mortalité cellulaire induite par la déshydratation et leur relation avec la défaillance hydraulique.

Contacts : stephane.herbette@uca.fr, josemanuel.torresruiz@inrae.fr

La défaillance hydraulique du xylème a été identifiée comme un facteur omniprésent dans le déclenchement de la mortalité des arbres induite par la sécheresse. Elle se traduit par le blocage du transport de l'eau des racines vers les feuilles, conduisant une dessiccation accélérée des tissus en aval. Pourtant, le lien mécanistique entre la défaillance hydraulique et les dommages cellulaires induits par la sécheresse est encore inconnu. La thèse proposée vise à élucider ce lien pour améliorer nos prédictions sur la mortalité des arbres induite par la sécheresse  en se focalisant sur trois objectifs:

- Analyser le lien entre la mortalité cellulaire et la capacité de la plante à récupérer après la sécheresse.

- Tester la relation entre la mortalité cellulaire et la défaillance hydraulique chez des espèces ayant différentes stratégies de résistance à la sécheresse.

- Evaluer l'effet de la dynamique de la sécheresse sur les différents processus conduisant à la mort cellulaire.

Le doctorant sera formé à des techniques nouvelles et variées pour évaluer la variation du fonctionnement hydraulique des plantes, les dommages cellulaires et la capacité de récupération chez différentes espèces de plantes exposées à différentes conditions de sécheresse.

- Mantova M, Herbette S, Cochard H & Torres-Ruiz JM. 2022. Hydraulic failure and tree mortality: From correlation to causation. Trends in Plant Science

- Lemaire C, Blackman CJ, Cochard H, Menezes-Silva PE, Torres-Ruiz JM & Herbette S. 2021. Acclimation of hydraulic and morphological traits to water deficit delays hydraulic failure during simulated drought in poplar. Tree Physiology 41, 2008-2021.

 

  •  Réponses de la coiffe racinaire à un changement de l’impédance du sol.

Contact : valerie.legue@uca.fr

Les racines des plantes sont continuellement confrontées à des contraintes mécaniques dues aux conditions édaphiques changeantes dans l’espace et le temps (compaction, stress hydrique..).

Bien que l’ensemble de la racine soit en contact avec le sol, de nombreuses études ont mis en évidence l’importance de la coiffe, localisée à l’extrémité de la racine, dans la perception et l’intégration des facteurs édaphiques. Nos analyses de la dynamique de la croissance racinaire dans un sol-modèle, suggèrent que la coiffe est une zone clef dans la perception du signal mécanique (Roué et al., 2020). L’objectif de la thèse est de décrypter les mécanismes de transduction en réponse à un force axiale dans les racines d’Arabidopsis. Nous proposons de mener une démarche interdisciplinaire en associant les approches physique avec celles de biologie. Dans une première étape, nous analyserons finement la déformation des cellules de l’apex racinaire et ceci à partir d’images 3D, obtenues avec un microscope à feuillet de lumière (SPIM pour Selective Plane Illumination Microscopy), disponible au laboratoire. A la suite, nous ciblerons les acteurs clés intervenant dans mécanismes de transduction induit par les déformations. Nos études porteront les ROS et les jasmonates. Chez les plantes, un certain nombre de canaux ioniques mécanosensibles ont été identifiés dont les familles de canaux MSL, OSCA , MCA et plus récemment PIEZZO et pour lesquelles nous porterons une analyse particulière via le phénotypage de mutants.

Roué J., et al, 2020. Root cap size and shape influence responses to the physical strength of the growth medium in Arabidopsis thaliana primary roots. J. Exp. Bot., 71, 126–137. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02394664.