En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo UCA

UMR PIAF

UMR PIAF

MEA

MEA (Micro-Environnement et Arbre)

Responsable : Philippe MALAGOLI

Personnel

 

Proposition de M2 :

 

MEA_Models

Plus d'info :

                         Vegestar

 

                               RATP

                       

                 PiafMunch

Le projet de l’équipe ‘Micro-Environnement et Arbre’ (MEA) vise à étudier les interactions entre le fonctionnement de l’arbre, son environnement thermique, lumineux ou minéral et son architecture. Plus spécifiquement, les fonctions biologiques étudiées le sont en prenant en compte autant que possible les fluctuations de l’environnement. Elles se rapportent principalement à l’acquisition et la gestion des ressources carbonées et azotées et leurs interactions. Les variables physiques caractérisant l’environnement sont nombreuses mais l’équipe se focalise sur la température et plus spécifiquement sur la température des organes par opposition à la température de l’air. En effet, la température est l’un des principaux facteurs qui affecte les activités métaboliques et les réponses fonctionnelles, et qui intègre les différentes composantes du microclimat. Elle constitue donc une variable physique clef qui relie bien l’environnement et le fonctionnement du végétal.

Pour remplir cet objectif, deux axes de recherche sont visés :

1. Le premier concerne la caractérisation et la modélisation des réponses fonctionnelles à l’échelle des organes en lien avec leur température. Il s’agit de comprendre les processus physiques (bilan thermique, changement de phase) qui conduisent à l’apparition des températures extrêmes (chaudes ou gélives) et de caractériser dans ces conditions non optimales les réponses fonctionnelles (échanges gazeux, photosynthèse, respiration, flux d’eau, acquisition azote, mobilisation des réserves) des feuilles et des parties ligneuses. L’occurrence des températures extrêmes est généralement liée à des déséquilibres (transitoires) entre apports et pertes d’énergie. Une attention particulière est donc portée à la caractérisation des processus aux temps courts (infra-horaire) et à l’impact de la prise en compte de ces états transitoires, par rapport à la seule prise en compte d’états stationnaires, sur les réponses physiologiques à plus long terme (jour, mois, année).

2. Le deuxième axe s’attache à expliciter la dynamique spatio-temporelle de ces réponses en lien avec la variabilité spatiale (architecture 3D) de l’arbre et les fluctuations de l’environnement. Plus particulièrement l’objectif est de caractériser les interactions entre l’architecture fonctionnelle : acquisition des ressources (assimilation photosynthétique, absorption azotée) ; leurs allocations (croissance, réserves, respiration) associant les transports à longue distance (flux couplés eau/carbone) ; et le microclimat à l’échelle des organes.

        Afin de relier ces 2 axes, une approche ascendante (du local au global) qui consiste à intégrer à l'échelle du couvert les réponses fonctionnelles à l'échelle des organes est privilégiée. Outre les aspects de modélisation (RATP, RReShar, température d'organe, modèles de formation de glace), les travaux sont également abordés à travers des approches expérimentales allant de la mesure architecturale (numérisation, LiDar terrestre) à la caractérisation des processus (marquage 15N, acoustique, analyse biochimique) et environnementale (lumière, température, minéraux).

L’équipe MEA aborde ses actions de recherche sur des enjeux ciblés concernant plus spécifiquement :

-      la gestion des bioagresseurs via la modification de l’architecture et l’induction du système de défense des plantes (SDP) et la prédiction de leurs développements sous un climat changeant sur des pathosystèmes bien définis et suffisamment génériques : Hévéa-Corynespora, pommier/tavelure, pommier/mineuse marbrée.

-       la vulnérabilité des systèmes arborés au changement climatique, le phénotypage et l’explicitation des mécanismes de réponses des arbres aux températures extrêmes sont également visés, notamment sur l’acclimatation au froid des arbres où nous contribuons à la sélection variétale pour adapter nos systèmes de production au risque de gels (gels d’automne et gels printaniers).

-      la vulnérabilité des villes au changement climatique (îlot de chaleur urbain) et les leviers d’adaptation sont abordés via l’étude du rôle des arbres en fonction de leurs états physiologiques et de leurs gestions (ex. conduites architecturales et types de plantation (ombrage vs transpiration) sur le climat thermique urbain.

 

Présentation des méthodes de l'équipe MEA